L'Ardèche

Nos actions
Pour l'aménagement et le développement
Solidarité internationale
Share

Solidarité internationale

Ardèche, Afrique, une même voyelle au début d'un nom peut-elle déterminer la propension des Ardéchois à se mobiliser pour le continent africain ? Sans doute pas ! Mais plutôt une logique d'ensemble, qui vise à concentrer les moyens vers un même objectif. En effet, fortement impliqué dans la coopération décentralisée au Sénégal, le Département de l'Ardèche a aussi choisi de créer un Fonds humanitaire, pour appuyer les projets développés par des associations ardéchoises en lien avec les populations des pays d'Afrique.

Coopération nord-sud entre collectivités

Depuis 1998, l’Ardèche conduit un travail important avec le département de Matam au Sénégal. La coopération décentralisée lie deux collectivités pour permettre d’engager un travail de fond, qui vise avant tout au mieux-être des populations du sud, et qui établit une relation d’échanges entre notre collectivité et celle de Matam.

Avec quels objectifs ?

La tradition de coopération existe en Ardèche depuis que la collectivité est « autonome », même si les formes ont été diverses. La coopération décentralisée permet de renforcer les moyens d’action et la légitimité des collectivités sénégalaises ert ainsi leur capacité à faire vivre dignement les populations locales. En outre, le Département souhaite ouvrir ses citoyens à la solidarité internationale et à la rencontre interculturelle. En lien avec différentes associations, dont ADOS l’opérateur qui conduit sur place la coopération de l’Ardèche au Sénégal, se développent des actions de partenariat avec des établissements scolaires, médicaux, de formation professionnelle dont chaque bénéficiaire tire un profit « humain » et un enrichissement de ses connaissances.

Agir local, penser global, la définition est celle du développement durable et en s’impliquant dans la coopération décentralisée, l’Ardèche affirme ses convictions en la matière.

Sur place

Une mission d'évaluation mais aussi de réflexion et de prospective a lieu chaque année à Matam. A cette occasion les élus de Matam et ceux de l'Ardèche débattent des projets à venir et inaugurent ceux achevés dans l'année en cours.

Mission coopération décentralisée 2018

La délégation ardéchoise conduite par Sylvie Dubois en mission au Sénégal a rencontré ses homologues de la commune de Bokidwae et du Département de Matam autour du programme porté par les trois collectivités et accompagné par l’Agence française de développement et l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse.

Objectif : équiper des forages en solaire pour abaisser le coût de production de l’eau et permettre ainsi le développement d’activités agricoles (maraîchage), qui elles-mêmes, par l’apport des taxes payées par les exploitants, aideront la commune dans son développement local au bénéfice des populations.
Un cercle vertueux qui permet de renforcer les compétences et l'autonomie des collectivités en partenariat de coopération décentralisée avec le Département de l’Ardèche.

Au programme : Visitera du projet « Seaudel » (soleil eau développement local) dont l’objectif est de contribuer à la réduction des changements climatiques en équipant en solaire deux forages multi-villages situés dans la commune de Bokidiawé (Région de Matam au Sénégal), et de promouvoir le développement économique local en impulsant la mise en place d’activités économiques possible grâce à un prix de l’eau attractif permettant à la commune de pouvoir dynamiser l’employabilité des jeunes et des femmes, le développement du secteur agricole, et in fine son propre développement.

Arrivée sur le site où le forage sera bientôt actionné grâce à l’énergie solaire. – à Matam

L'emplacement des futurs panneaux solaires à proximité du château d'eau. – à Matam

Réunion de travail sur le site où seront implantés 4 hectares de périmètres maraichers pour « entrepreneurs » et un espace plus petit dédié à la production villageoise. – à Matam

Une pièce de théâtre pour expliquer aux populations les enjeux du programme Seaudel : soleil eau développement local. – à Matam

Prochainement salades, tomates, aubergines...pouvant être commercialisées ou transformées pousseront à Bokidwiae . – à Matam

A voir sur le même sujet

  • L’engagement citoyen
    L’engagement citoyen
    S'inscrivant dans une démarche dynamique en direction de la jeunesse, le Département a mis en place des dispositifs pour développer auprès de ce public des actions citoyennes dans divers domaines.
  • Associations
    Associations
    Le Département de l'Ardèche considère que la vie associative est un vecteur primordial de lien social, répondant un besoin citoyen. Il peut apporter une aide financière à votre association dans un souci d’équité et de transparence.