L'Ardèche

L'institution
Le budget
Attractivité
Share

Attractivité

Les données démographiques de l’Insee témoignent que l’Ardèche est un département attractif ! En effet, là où la dynamique régionale fait état d’un solde migratoire de 0,3%, la dynamique ardéchoise oscile de 0,5% à 0,6% selon les périodes étudiées. Les politiques publiques départementales soutiennent cette attractivité et continueront à le faire en renforçant les efforts en matière de transition écologique et solidaire.

L’acte 2 de l'Ardèche en transition

Après, pour l'Acte 1 et la signature des " Contrats de transition écologique", l'Acte 2 de l'Ardèche en transition s’articule autour de 7 objectifs pour poursuivre intensifier la dynamique :

  • Atteindre la neutralité carbone en 2040 ;
  • Zéro perte de biodiversité nette en 2040 ;
  • Zéro gaspillage : économie et réutilisation systématique des ressources (eau, matériaux, énergie, déchets) à horizon 2040 ;
  • Atteindre la résilience alimentaire en 2040 ;
  • Renforcer l’investissement social dans les politiques publiques ;
  • Prévenir et anticiper les risques sociaux ;
  • Renforcer la cohésion territoriale.

Avec cette démarche, le Département de l’Ardèche se place comme le Département français le plus ambitieux pour transformer durablement l’impact de l’activité humaine sur l’environnement et sur les sociétés.

Les 8 actions au programme de 2021

  • Lancement du comité de personnalités qualifiées, présidé par François Gemenne pour s’assurer que la trajectoire suivie par les politiques publiques départementales est à la hauteur des enjeux et des objectifs (annexe 1)
  • Mise en œuvre d’un bilan carbone départemental
  • Préfiguration d’un fonds de compensation ardéchois pour les acteurs locaux, et une compensation effectuée localement.
  • Lancement d’une démarche de plan alimentaire territorial au niveau départemental
  • Evolution du Labo de la transition pour renforcer la conversion des politiques publiques départementalesen faveur de la transition ;
  • Mise en place d’un Parlement de l’eau à l’échelle de l’Ardèche
  • Développement d’une approche pour la mise en œuvre d’un budget vert
  • Déploiement d’un plan de rénovation thermique

Soutenir la conversion du modèle de production et consommation alimentaire

La transition se traduit aussi dans le plan de développement des circuits courts à travers le soutien à la conversion du modèle de production et de consommation des produits agricoles et agro-alimentaires. Cela passe par un travail sur le foncier agricole et sa préservation (poursuite du déploiement des PANDA - programme de préservation et de valorisation des espaces agricoles et naturels périurbains- et accompagnement des collectivités du bloc local pour l’acquisition de foncier agricole), le soutien aux investissements des agriculteurs pour leurs projets de transformation ou de commercialisation de produits en circuits courts, le déploiement d’actions innovantes et de lutte contre la précarité alimentaire (Ardèche le goût et Agribio) en cohérence avec les enjeux de la transition climatique et alimentaire, le soutien financier au centre de développement agroalimentaire dans le cadre de l’appel à projets « Territoires d’innovation pédagogique – campus des métiers et des qualifications », qui s’inscrit dans le cadre du programme d’investissement d’avenir (projet Fut(o)urisme)