L'Ardèche

Nos actions
Pour les déplacements et les communications
Aménagement du mont Gerbier-de-Jonc
Share

Aménagement du mont Gerbier-de-Jonc

Le Département de l’Ardèche a décidé d’engager un vaste projet de réhabilitation du mont Gerbier de Jonc, dans le cadre de sa politique espaces naturels sensibles (ENS).

Un sommet emblématique à valoriser

Le mont Gerbier-de-Jonc (altitude : 1551 m) est situé sur les communes de Saint-Martial et Sainte-Eulalie. Il est surtout connu pour abriter les sources de la Loire. Ce suc (sommet d’origine volcanique) est l’un des deux sites, avec les gorges de l’Ardèche, de notoriété nationale -voire européenne- du département. Il accueille plus de 450 000 personnes par an et est classé au patrimoine national depuis 1933.
Cependant, malgré sa renommée, l’aménagement du Gerbier de Jonc n’était pas, jusqu’à présent, à la hauteur de cette importante fréquentation : stationnement anarchique, bâtiments disgracieux, exploitation commerciale de l’accès au sommet, absence de relais d’information et d’accueil sur place… Autant d’éléments qui nuisent à la mise en valeur du site et sont souvent mal perçus du public.

Un projet de longue haleine

Voir l'image en grand ©CG07

Le projet a été initié dès 2003. En 2004, le Conseil général choisissait, à l’issue d’un concours d’architectes, le projet d’aménagement présenté par les paysagistes de l’agence Territoires (Besançon). Ensuite, il a fallu attendre l’obtention de la déclaration d’utilité publique et du permis d’aménager en 2012 puis la finalisation de la maîtrise foncière en 2013 pour que les travaux puissent débuter.

Aujourd'hui, le suc et ses abords sont loués depuis juillet 2013 au propriétaire privé dans le cadre d’un bail à 30 ans, permettant de rendre l’accès au sommet libre et gratuit depuis le 1er juillet 2013.
Compte tenu des contraintes particulières du site (sensibilité écologique, météo, saison touristique), la durée prévisionnelle de l’ensemble du chantier étaient de plus de 2 ans. Les nouveaux aménagements seront finalement inaugurés aux premiers jours de l'été 2016 et leur animation confiée à « Ardèche espace montagne » (syndicat mixte de la montagne ardéchoise) .

Le coût

Le coût prévisionnel du projet s’élève à 3,2 M€.
Financement :

  • Département de l'Ardèche
  • Europe (contrat interrégional de massif « Massif central »)
  • Etat (Fonds national d’aménagement et de développement du territoire)
  • Région Rhône-Alpes

Les travaux

  • Une plate-forme d’accueil du public : sécurisation de la circulation piétonne, redimensionnement du stationnement sur des espaces engazonnés, installation de belvédères le long de la route (côté ferme de la Loire), assainissement par la pose d’un collecteur d’eaux pluviales…
  • Une maison de site : premier chalet de promotion du tourisme ardéchois au début du XXe siècle, le bâtiment du Touring club de France retrouve son aspect originel. Il bénéficie d’aménagements destinés à limiter les consommations énergétiques. Maison de site, il héberge des expositions et une salle pédagogique.
  • Un marché forain pérennisé : cet élément d’attractivité du site a pu être pérennisé. Le nombre de commerçants est limité, à terme, à douze.
Département de l'Ardèche

Hôtel du Département
Quartier la Chaumette – BP 737
07007 Privas cedex
Tel. 04 75 66 77 07

Tel. 09 69 39 07 07 (Pour toutes les infos déplacement)

Ouverture du lundi au jeudi 8h - 18h30
le vendredi 8h - 18h00
Du 18 juillet au 19 août
lundi au vendredi 8h - 17h

Contact

Suivez nous