L'Ardèche

L'institution
Les services
Etude socio-économique et historique de la ferme troglodyte de la Combe d'Arc
Share

Etude socio-économique et historique de la ferme troglodyte de la Combe d'Arc

Objet du stage

Etude socio-économique et historique de la ferme troglodyte de la Combe d'Arc : origine, évolutions et usages de l'édifice situé au cœur du site classé.

Contexte

La Combe d’Arc, ou cirque d’Estre, méandre abandonné par l’Ardèche à la suite du percement du pont d’Arc, est bordée par de hautes falaises qui renferment en ses parois la grotte Chauvet découverte en 1994 et inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2014. Ce bien UNESCO englobe la totalité de la cavité, l’écrin paysager naturel dont l’arche naturelle du pont d’Arc. Le pont d’Arc est classé dès 1931 pour son caractère pittoresque.

La montée en puissance du tourisme depuis les années 80 a fait de ce site un lieu quasi exclusif de loisirs, au détriment de la préservation des espaces paysagers. Il s’est dégradé et banalisé à tel point que ne sont valorisées, auprès des visiteurs, ni la géologie particulière du lieu, ni son histoire humaine étonnante. Il s’agit d’un site classé majeur abritant un patrimoine naturel et culturel exceptionnel, emblème du département de l’Ardèche, visité chaque année par des centaines de milliers de personnes. Sa forte fréquentation justifie une approche concertée et transversale pour assurer sa transmission aux générations futures.

La démarche Grand Site accompagnée par l’Etat et portée par les acteurs locaux, Département, Syndicat mixte de gestion des gorges de l’Ardèche, Communauté de communes des Gorges de l’Ardèche, Municipalité de Vallon-Pont-d’Arc, Région, apporte aujourd’hui des réponses afin de préserver les qualités paysagères du site tout en offrant à chacun la possibilité d’en profiter dans les meilleures conditions.

Dans le paysage restitué de la combe agricole, la ferme dite troglodyte occupe une place particulière. Aujourd’hui masquée par un rideau de végétation, elle sera révélée par l’ouverture paysagère et les aménagements liés à la découverte du site dans les prochaines années. L’histoire et les évolutions de ces bâtiments restent mal connues.

Mission

Le stagiaire mènera une étude socio-économique et historique de la ferme troglodyte de la combe d'arc : origine, évolutions et usages de l'édifice situé au cœur du site classé. La mission nécessite des recherches en archives (époques moderne et contemporaine), une enquête de terrain (recherche et collecte de témoignages), des recherches documentaire et iconographique. La mission requiert une forte sensibilité pour le patrimoine bâti et l'histoire rurale afin de conduire une étude monographique de la ferme en relation avec ses usages économique et sociaux, dans l'environnement géographique de la basse Ardèche. Selon les aptitudes du stagiaire des relevés sommaires du bâti pourront être réalisés, des enregistrements audio ou vidéos, des prises de vue, des croquis pouvant servir à l'interprétation du site, etc.

Un volet diagnostic et potentiel de l'ensemble bâti au regard des enjeux patrimoniaux et environnementaux et des usages contemporains de la Combe d'Arc (site classé, site UNESCO, site candidat à une labellisation Grand Site de France) pourra être proposé dans une partie prospective de l'étude.

Encadrement et relation fonctionnelle

La mission est tutorée par le chef de projet Grand Site (Direction de l’Aménagement des Territoires) et la chargée de mission action culturelle et territoriale, patrimoines culturels (Direction Culture sport jeunesse et vie associative – Service Culture et jeunesse). La personne recrutée sera amenée à participer aux différentes instances de l’Opération Grand Site en cours dans la Combe d’Arc.

Compétences demandées

Méthodes d’enquête (collecte de témoignages, rencontres avec des professionnels du patrimoine ou impliqués dans la gestion de l’Opération Grand Site).

Recherches en archives.

Esprit de synthèse et capacités rédactionnelles.

Autonomie et rigueur dans la poursuite des objectifs.

Permis B.

Les plus : cartographie, relevés architecturaux, prise de son et d’images.

Formation souhaitée

Master en sciences humaines et sociales

Métiers de la médiation culturelle et scientifique, du patrimoine et de la conservation (recherche, inventaire).

Profils se destinant aux métiers de la conservation en collectivités territoriales ou au travail en bureaux d'études spécialisés en ingénierie culturelle (diagnostic, interprétation, médiation).

Conditions

indemnité mensuelle légale.

Durée du stage

6 mois.

lieu du stage

Le stagiaire sera accueilli dans les locaux de la Direction Aménagement des territoires (Pôle Maurice Gounon, Privas). De nombreux déplacements sur le terrain dans le secteur de la Combe d’Arc sont à prévoir (véhicules de service du Département mis à disposition en fonction des besoins).

Pour Candidater

Merci de bien vouloir postuler en cliquant sur le lien suivant : Formulaire de candidature

La date limite du dépôt de candidature (CV + LM) est : Mardi 31 janvier 2023

Pour tout renseignement : 04 75 66 75 40 / 06 45 57 85 04

Un entretien en visio sera à prévoir pour les profils sélectionnés le mercredi 8 février matin