L'Ardèche

Préservation et mise en valeur du Pont d'Arc

L'opération grand site des Gorges de l'Ardèche vise à préserver et mettre en valeur le monument naturel emblématique de l'Ardèche. Elle est conduite de 2015 à 2019 par le Département de l'Ardèche, le Syndicat de gestion des gorges de l'Ardèche et la commune de Vallon-Pont d'Arc.

Pourquoi une opération grand site ?

© Matthieu DupontLes gorges de l’Ardèche, et plus particulièrement les abords du Pont d’Arc, abritent une conjonction extraordinaire d’enjeux patrimoniaux :

Or, ce site exceptionnel souffre d’une affluence mal maîtrisée, notamment en période estivale. De plus, au fil des années, un aménagement anarchique a abouti à la prolifération de points noirs paysagers tandis que des plantations ont conduit à fermer le paysage et la vue sur le Pont d’Arc depuis la route des gorges.

Aussi, l’opération grand site, approuvée par le ministère de l’écologie en mars 2015, poursuit quatre objectifs principaux :

  • restaurer la lisibilité du méandre,
  • rétablir la continuité agricole de la combe d’Arc,
  • sortir le stationnement du cœur de site
  • redonner leur place aux piétons.

Première étape : "désaménager" le site

Début 2016, la première étape des travaux, destinée à restaurer la lisibilité du méandre, est engagée avec des actions de « désaménagement » du site.

Les forestiers-sapeurs du Département ont abattu des arbres des anciens campings et bases de canoës. Objectif : retrouver des vues sur le Pont d’Arc et les falaises. 150 arbres et plus de 350 m de haies de conifères sont concernés : principalement des plantations d’essences exotiques, dont certaines sont envahissantes (cyprès de l’Arizona et de Leyland, laurier palme, pin parasol, robinier, février d’Amérique et quelques jeunes ormes, micocouliers et peupliers en bord de route). Les boisements naturels (ripisylve) sont préservés.

Cette ouverture du paysage se poursuivra avec la plantation de vignes qui permettront de rétablir la continuité agricole de la Combe d’Arc.

Afin de supprimer les points noirs paysagers, le Syndicat départemental des énergies enfouit 6,5 km de lignes électriques et téléphoniques sous la route. Cette intervention conduira à la suppression de plus de 80 poteaux dans le site classé d'ici fin 2017.

Lancement des travaux de mise en valeur du Pont d'Arc

Intervention des forestiers-sapeurs du Département

Intervention des forestiers-sapeurs du Département

Enfouissement des lignes électriques et téléphoniques par le Syndicat départemental des énergies.

sélection et suppression des espèces exotiques invasives © Philippe Fournier

Conférence de presse de lancement des travaux en présence de Hervé Saulignac, président du Département, et Christine Malfoy, vice-présidente déléguée l'environnement et présidente du SGGA. © Philippe Fournier

Intervention des forestiers-sapeurs du Département

Le site du Pont d'Arc et de ses abords a été classé en 1982.

La nouvelle vue sur le Pont d'Arc depuis la route des gorges

sélection et suppression des espèces exotiques invasives

Voici le Pont d’Arc au début du XXème siècle. Le paysage est par définition une matière vivante en constante évolution.

Pont d'Arc : une vue qui témoigne de l’histoire de l’occupation humaine du site.

Département de l'Ardèche

Hôtel du Département
Quartier la Chaumette – BP 737
07007 Privas cedex
Tel. 04 75 66 77 07

Tel. 09 69 39 07 07 (Pour toutes les infos déplacement)

Ouverture du lundi au jeudi 8h - 18h30
le vendredi 8h - 18h00
Du 18 juillet au 19 août
lundi au vendredi 8h - 17h

Contact

Suivez nous