L'Ardèche

Actualités
Joyeuse, Inauguration du nouveau collège
Share

Joyeuse, Inauguration du nouveau collège et de la salle multisports Vallée de la Beaume ce vendredi 16 septembre 2022

Photos de l'inauguration

Trois ans après le début des travaux, le nouveau collège de Joyeuse et son espace multisports sont officiellement inaugurés. Achevé en janvier 2022, l’établissement a ouvert ses portes le 28 février dernier, au retour des vacances d’hiver. Un événement auquel Matthieu Salel, vice-président du Département, élu du canton des Cévennes ardéchoises et Ingrid Richioud, vice-présidente en charge de l’éducation et de la jeunesse ont assisté afin d’accueillir les 300 élèves et l’ensemble des personnels du collège.

Cette opération regroupe un établissement tout neuf de 3 000 m² d’une capacité de 300 élèves, avec deux logements de fonction (200 m²), un plateau sportif, une salle multisports et une aire de stationnement (50 places).

La construction du collège et du plateau sportif s’élève à 11 M€ (pris en charge par le Département) ; celle de la salle multisports intercommunale à 4 M€.

Les travaux, débutés en septembre 2019, ont été perturbés par la pandémie de Covid-19. Ils se sont achevés au mois de janvier (contre juillet 2021 comme initialement prévu).

Ce nouvel établissement rejoint les 24 collèges publics d'Ardèche.

Projet architectural : un environnement préservé

Le projet de l’équipe Chabal (Grenoble, 38), associée à Atelier Montérémal (Ardèche) retenu par le Département, présente une architecture compacte. Il préserve l’environnement naturel existant (plante protégée, non aggravation de l’écoulement des eaux de ruissellement…).

Le collège est configuré en U, autour d’une cour exposée au sud qui est aménagée avec les œuvres du 1% artistique (voir page suivante) et largement végétalisée.

Le bâtiment s’établit sur deux niveaux. Il composé au rez-de-chaussée d’une structure béton garantissant une bonne inertie thermique et à l’étage, de murs à ossature bois. Le même principe constructif est proposé pour la salle multisports.

Une chaudière à granulés, commune au collège et au gymnase, permet de valoriser le matériau renouvelable qu’est le bois.

L’entrée du collège ouvre sur le hall d’accueil qui débouche largement sur une salle à vocation culturelle, qui, grâce à un mur mobile, peut aussi être complètement indépendante.

Cette salle, modulable, pourra aussi être mise à disposition d’intervenants extérieurs en-dehors des heures d’ouverture du collège.

Les surfaces

Le projet représente un ensemble bâti de 6 373 m² :

- le collège et les deux logements de fonction : 4 325 m² de SHON

- la salle multisports : 2 049 m²

Un bâtiment exemplaire

Le nouveau collège est un bâtiment de haute qualité environnementale qui valorise la filière bois locale en mettant en valeur le matériau bois, tant à l’intérieur des locaux (charpente apparente, habillages muraux) qu’à l’extérieur (parements de façades, structure du parvis). Des matériaux sains ont été utilisés pour préserver la qualité de l’air intérieur qui répond pleinement aux normes actuelles. Des protections solaires fixes et mobiles et un système de ventilation optimisé permettent de garantir le confort d’été de ce bâtiment. Le collège a été conçu de manière à être fonctionnel, économe en énergie tout en procurant des espaces esthétiques et confortables aux utilisateurs. Les abords du collège sont sécurisés avec des dispositifs de protection tels que des caméras, une alarme anti-intrusion, un contrôle d’accès et des clôtures rigides. Les espaces verts permettent d’embellir l’ensemble du site grâce à leur implantation et à la diversité des essences choisies, et procureront, à moyen terme, des zones d’ombrage très appréciables.

Le chantier a été mené en collaboration régulière avec la mairie de Joyeuse et la communauté de communes Beaume Drobie, et avec la volonté permanente de maintenir une communication constructive avec le voisinage, du fait de la promiscuité engendrée par le projet vis-à-vis des bâtiments existants.

Les travaux ont débuté en septembre 2019 et, ayant été perturbés par la pandémie de COVID 19, ils se sont achevés en janvier 2022. Les élèves et l’ensemble des personnels de l’établissement ont découvert le nouveau collège au retour des vacances de février 2022.Une période d’adaptation a été indispensable à la bonne prise en main d’un tel outil de travail qui répond largement aux attentes des utilisateurs et usagers. A eux maintenant de le faire vivre et d’en exploiter tout le potentiel !

L’utilisation du bois local… de la construction à l’œuvre d’art

Dans le cadre du 3ème plan départemental forêt-bois 2018-2022, en association avec Fibois 07-26 et l’association des communes forestières de l’Ardèche, le Département a souhaité encourager la filière bois locale dans cette opération. Les bâtiments construits disposent donc de murs en ossature bois, de charpente bois et de bardage bois en sapin ou en épicéa labellisé BTMC (Bois des Territoires du Massif Central). La plupart des menuiseries intérieures et extérieures sont en bois.

Et pour aller au bout de la démarche, même les œuvres retenues pour le « 1% artistique » (6 bancs en forme de tampon encreur) sont en châtaignier local ! C'est l'artiste, Matali Crasset, qui a imaginé et dessiné ces tampons encreurs à échelle humaine, nommés "STAMP", avec la volonté de s'inscrire dans une démarche contemporaine et écologique. Daniel Pelegrin, sculpteur-ébéniste local (Chassiers) a été chargé de réaliser ces œuvres. Les utilisateurs ont été associés à l'implantation de chaque tampon et une journée de médiation s'est tenue fin juin 2022 pour permettre aux élèves de mieux comprendre la démarche artistique qui a donné naissance à "STAMP".



La construction publique en bois local en Ardèche : l'exemple du collège et et la salle omnisport de Joyeuse

Paroles d'élues

Olivier Amrane« Ce nouveau collège est un événement pour le sud Ardèche. Avec ce chantier de 15M€, le Département de l’Ardèche a affirmé son soutien à l’économie locale avec l’intervention de nombreuses entreprises régionales. C’est aujourd’hui un nouvel outil d’apprentissage que les élèves et les adultes qui y travaillent devraient rapidement s’approprier et apprécier… » , déclare Olivier Amrane, Président du Département de l’Ardèche.









Ingrid Richioud« Je suis ravie de la qualité de cette réalisation. Les collèges doivent devenir la vitrine de nos politiques départementales. Ainsi, au travers du Bonus Collégiens, en permettant à tous les collégiens d’accéder à une activité sportive ou culturelle, le Département construit son avenir et celui de ses jeunes citoyens. Le Conseil départemental jeunes qui verra le jour prochainement est le marqueur de cette ambition », précise Ingrid Richioud, vice-présidente en charge de l’éducation et de la jeunesse